Zadar, Croatie

Publié le par Francine Lemay

C’est le bruit des moteurs qui nous réveille ce matin. Il est 6:30 et nous arrivons au quai de Zadar. Pas moyen de se rendormir car on installe la passerelle de débarquement juste sous notre fenêtre…et on les entend!……

 

On va donc déjeuner plus tôt ce matin!……afin d’être prêts pour notre visite guidée de la ville de Zadar. Quelle ville merveilleuse! Toute une surprise!…..notre guide est une vraie encyclopédie. Elle commence par décrire l’itinéraire qu’elle nous propose et nous entraîne en premier sur le bord du quai afin de nous faire voir et entendre le Sea Organ ( l’orgue de la mer). 

 

 

L’idée vient d’un architecte talentueux qui offrit à la ville son idée d’utiliser les vagues en remplacement de l’air et installer un orgue géant intégré dans les rénovations du bord de mer. La ville ne trouvait pas l’idée suffisamment intéressante pour débourser le montant exigé et refusa de le lui accorder. L’architecte décida alors de le faire gratuitement et de l’offrir à la ville. C’est devenu une attraction incontournable de la ville de Zadar et est maintenant reconnu dans le monde entier par son originalité. L’eau s’engouffre dans les orifices creusés sous les marches de la promenade et selon la force des vagues produit une suite de notes de musique…..c’est la mélodie de la Nature, un message aux humains ou une conversation si vous préférez! Le soir un cercle de jeux de lumières est ajouté pour amplifier l’expérience…..un spectacle inusité nous a-t-on dit!

 

 

Notre guide nous entraîne ensuite vers le forum romain….un ensemble de ruines datant de l’époque d’occupation romaine et conserver le plus possible dans leur état original.

 

 

On passe ensuite à l’église de San Anastasia exemple typique de la Renaissance. On eut droit à une courte visite de l’intérieur grâce à nos vêtements suffisamment décents…..la visite se continue vers le centre-ville. On y trouve de multiples cafés car la pause-café est sacrée ici. La ville est petite, tous les habitants se connaissent et, quand il n’y a personne pour vous répondre dans un magasin ou un point de services, on sait que c’est la pause café pour cette personne et on la rejoint à son café préféré pour lui dire qu’on a besoin de ses services!….simple n’est-ce pas?

 

 

La rue principale est surnommée Champs Elysées….car on s’y installe devant un café et on jase avec les passants. Si vous ne voulez pas vous faire aborder, il faut prendre un air pressé et ne regarder que devant soi. Les gens comprennent alors que vous ne voulez pas jaser!….Dans un cas contraire, si vous vous sentez déprimé et que vous avez envie qu’on vous remonte le moral, vous n’avez qu’à vous asseoir à une table sur une terrasse et on viendra vous jaser et vous changer les idées!…..j’aime leur sens de la communauté!…..

 

Pour finir notre visite, on est invité à l’hôtel Bastion, un chic endroit pour déguster un gâteau aux cerises marascinos accompagné d’un verre de liqueur des mêmes cerises, spécialité de la ville de Zadar. On nous a raconté que cette liqueur était tellement prisée qu’un jour, toute la flotte anglaise s’est retrouvée dans le port de Zadar afin de faire le plein de caisses de liqueurs de cerises…..une légende ou pas?….

 

Je dois avouer que ce gâteau au fromage était divin!…..est-ce que la liqueur de cerises aurait eu une incidence sur l’acuité de mes papilles gustatives?……il nous faudra revenir pour nous en assurer!

 

 

Sur ce délicieux épisode nous avons fait nos adieux à notre guide avec regrets. Ses connaissances extraordinaires de l’histoire de sa ville nous ont tellement bien informés que nous aurions aimé prolonger notre visite. On lui souhaite qu’elle puisse obtenir le poste d’enseignante à l’université de Zadar….poste qu’elle convoite depuis longtemps mais que la COVID-19 est venue retarder….

 

Une tâche gigantesque nous attend sur le bateau….il nous faut refaire les valises…..on devrait y arriver car on n’a pas fait d’achats supplémentaires, mais il faut beaucoup de méthode pour placer dans une valise et un bagage de cabine les vêtements plus habillés pour la croisière, les vitamines et suppléments pour notre mois au Mexique, nos papiers personnels qu’on va avoir besoin durant nos cinq mois en Floride, deux tablettes et un laptop…….tâche réussie!

 

 

Il nous reste une visite au centre médical pour notre test PCR et une vérification du bandage à la jambe de Marcel. Au même moment le commandant nous informe que les autorités sanitaires italiennes viennent de changer les règles. Tous les passagers et membres d’équipage doivent passer un test antigène COVID-19 ce soir, veille de notre arrivée à Venise. On reporte le rendez-vous en soirée pour le pansement et on nous fait passer le test PCR et antigène pour être en règle avec l’autorité italienne!…..

 

Notre dernier souper à bord fut encore une fois délicieux! L’équipe médicale étant maintenant disponible, l’infirmière refait le pansement et m’en remet des supplémentaires pour la période du voyage….un service exceptionnel là aussi…..de plus, on ne nous a jamais présenté de facture….gracieuseté de la maison nous a-t-on dit! Vraiment Windstar se démarque…sur tous les points!

 

Vivement au lit…..demain on doit se lever à 6:30…..


 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article