On quitte l'Antarctique

Publié le par Francine Lemay

Après trois jours mémorables notre séjour en Antarctique tire à sa fin...... On ne se lasse pas d'admirer ces paysages fantastiques........

Très tôt ce matin, nous passions devant la station de recherche de l'Argentine, Esperanza, installée à Hope Bay. Cette base est opérationnelle douze mois par année avec comme particularité le fait que les familles entières suivent le scientiste pour toute la durée de son contrat, i.é. une année complète. On y vit comme dans un petit village de campagne possédant même une école et son instituteur. De ce fait, c'est ici qu'on a enregistré la naissance d'un premier humain en Antarctique, en janvier 1978. Depuis cette date au moins sept autres naissances ont été comptabilisées. 

La base est installée à l'endroit même où une première expédition suédoise et chilienne à bord de l'Antarctic a fait un arrêt en 1902. Le commandant y a laissé trois membres de l'équipage avec traîneaux et chiens avec mission de rejoindre un groupe de scientistes laissés quelques mois plutôt au Sud. L'hiver approchant, l'Antarctic risquait de rester coincé dans les glaces en essayant de les rapatrier. Tout ne s'est pas passé comme prévu!.....les trois hommes n'ont jamais réussi à rejoindre le reste du groupe et ont du rebrousser chemin afin de passer l'hiver à l'abri .......le navire Antarctic s'est retrouvé immobilisé dans les glaces et a fini par couler mais son équipage fut sauf et passèrent l'hiver sous une tente...... le groupe au Sud attendait toujours d'être rapatrié......quand un an plus tard, du Chili qui s'inquiète de ne pas avoir vu revenir l'expédition, on envoie en éclaireur un autre navire, on retrouve sain et sauf la capitaine de l'Antarctic et son équipage sous la tente, le groupe du Sud en bonne santé aussi et avec les trois autres membres qui avaient enfin pu rejoindre le groupe après l'hiver......tout est bien qui finit bien!.......une histoire d'hommes extraordinairement courageux!......

L'Antarctic Sound dans lequel nous naviguons est considéré comme le parc de stationnement des icebergs tabulaires. Laissez-moi vous partager les informations données au sujet de ces icebergs.......

Les glaciers sont formés de l'accumulation de neige au cours des années. Le poids de cette neige provoque une compression qui transforme la neige en glace. Avec le temps le poids de cette glace entraîne le glissement du glacier vers l'océan. En Antarctique, il y a tellement d'accumulation de glace qu'elle forme comme une couverture qui recouvre tout le continent, c'est ce qu'on appelle des "ice sheet".  Cette couverture, comme les glaciers dont on vient de parler, glisse avec le temps elle aussi vers l'océan. Contrairement aux plus petits glaciers qui descendent des montagnes, elle ne tombe pas dans la mer mais plutôt y glisse, recouvrant plusieurs kms carrés, flottant sur l'eau jusqu'à ce qu'elle se brise en icebergs qui se détachent de la couverture glacière. Comme ces glaciers flottaient sur l'eau, ils conservent une forme très régulière comme la surface de l'océan sur laquelle ils flottaient. C'est pourquoi on les appelle.....glaciers tablettes ou tabulaires......Ces glaciers sont immenses en hauteur et en longueur......on en a vus de plus de 150 pieds de hauteur et dépassant le mille pieds de longueur.......

Un moment donné nous étions entourés d'innombrables icebergs à tel point qu'on aurait cru être à l'intérieur d'un centre de distribution.......faites votre choix....icebergs à vendre!......on ne savait plus où donner de la tête ou de la caméra!...des images incroyables!.....

Au cours de l'après-midi nous avons atteint une région abritant plusieurs groupes de baleines à bosse. Quel spectacle!......d'abord on peut voir le jet d'air qu'elles expulsent de leur poumons......ensuite elles plongent pour aller se nourrir de krill. C'est alors qu'on peut les voir sortir de l'eau et dans un magnifique ballet, elles arrondissent leur dos pour terminer par une vue en éventail de leur queue colorée.....quel spectacle!....on en redemande.....mais ces géants de la mer n'en font qu'à leur tête......et ce spectacle est toujours limité......

L'Antarctique est le continent des extrêmes.....épaisseur de glace maximum: 4,776 mètres, 15,670 pieds.....température la plus basse enregistrée: -89 degrés C. ou -128 degrés F.... vitesse maximum du vent: plus de 300 km/h, ou plus de 186 milles/h......la montagne la plus haute: le Mont Vinson: 4,897 mètres ou 16,066 pieds.......la surface de l'océan gelé en été: 4,000,000 kms carrés, 1.5 millions de milles carrés......et en hiver: 19 millions de kms carrés soit 7.3 millions de milles carrés...... près de cinq fois plus en hiver qu'en été!......

Nous avons naviguer dans ces eaux jusque vers la fin de l'après-midi, moment où nous avons quitter l'Antarctique pour remonter vers le nord pour notre prochaine escale......les îles Falkland qu'on appelle en français les Malouines.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
L
Toujours aussi captivant tes bligues.<br /> MERCI !
Répondre