Montevideo, Uruguay

Publié le par Francine Lemay

Première image à notre lever.......la mer est brune!......que se passe-t-il? Je fouille dans les archives pour découvrir que le fond de mer est particulièrement sablonneux et que la pollution du port et de toute la ville laissent des traces.....tout le monde le déplore mais on ne fait pas grand chose!.....

On nous a beaucoup parlé de cette ville à caractère européen....ce serait le "Paris sud-américain"........allons voir de nos propres yeux!.....Tout à leur honneur, ils ont un centre touristique d'information des plus modernes!.....service internet gratuit en plus!......on en profite pour nettoyer notre boîte de messages et prendre des nouvelles de notre monde......et en   avant l'aventure!......

La partie la plus intéressante est évidemment la vieille ville. Carte en mains, nous suivons avec plaisir le circuit à pied proposé par la ville. Premier arrêt indispensable....le musée du Carnaval. Sans avoir l'envergure du Carnaval de Rio, les uruguayens sont très fiers de leurs festivités qui s'étendent sur toute une semaine!.....à voir si vous aimez les costumes ou pour vous mettre dans l'ambiance de la Fête!.....

On s'engage alors sur la rue Castellnos pour atteindre le centre-ville. Toutes les petites rues se ressemblent et nous surprennent.....les propriétés sont un peu délabrées.....les portes d'entrée en métal ondulé ressemblent à des portes de garage......la vie ne semble pas facile ici!.....plus loin on s'arrête à la Plaza Zabala.....un oasis de verdure entourant le conquistador du même nom.

Dès qu'on change de rue pour s'engager dans la voie piétonne le décor change complètement. Les boutiques se succèdent offrant de tout aux touristes et aux citadins. Un peu à l'écart, la cathédrale, une construction datant de 1790, nous offre un peu de calme et de fraîcheur. Nous arrivons ensuite à la Plaza Constitución avec l'effigie de son auteur......L'histoire est écrite à chaque coin de rue.....Je n'oublie pas de vous parler de la Puerta de la Ciudadela.....le seul vestige des premières fortifications de la vieille ville. On l'a conservée et solidifiée et elle délimite maintenant officiellement l'entrée de la vieille ville, face à la Plaza Independencia...
Encore un autre conquistador monté sur son cheval de bronze....je n'ai jamais vu autant de monuments et de statues!......

La tête farcie d'images et d'histoire, nous revenons sur nos pas en espérant trouver sur notre chemin un petit café pour y déguster un breuvage......nenni.....rien en vue jusqu'à ce qu'on arrive au port. Le temps de longer le port pour retourner à bord il est déjà milieu de l'après-midi. Petite collation pour nous faire patienter jusqu'au souper.......et sieste en règle.....on est devenu de vrais espagnols!.....

Après le souper on a assisté aux manœuvres du navire pour sortir du port sans aucun encombre.....il vente à plus de 20 noeuds et le passage est étroit entre les quais. Nous avons donc à bord un pilote du port, un pilote de rivières car nous remontons le Rio del Plata, et à l'extérieur, du côté du vent nous sommes attachés par des câbles énormes à deux remorqueurs, un devant et un derrière.....tout ce beau monde va nous sortir doucement du port!......Un vrai spectacle!.....les cordes bien tendues par les remorqueurs nous maintiennent fermement en place pendant que le pilote fait pivoter le navire afin de l'aligner de face pour sortir......tout est bien qui finit bien!.......

Nous sommes en route pour Buenos Aires.......

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article